De la préparation à la récolte

Imprimer
champ


De la sélection des terroirs jusqu'à la distribution des produits, toute l'activité des professionnels s'effectue dans le respect d'un cahier des charges exigeant.

Savez-vous que trois heures seulement s'écoulent entre la cueillette et le légume prêt à l'emploi… Rapidité et rigueur des opérations de réception, préparation et conditionnement des légumes sont les conditions indispensables à la conservation de leurs qualités.

Préparation des sols et des cultures

Du choix des terres jusqu'à la réception des légumes à l'usine, agriculteurs et industriels travaillent en étroite collaboration. Sélection des semences, calendrier et techniques de culture : tout est décidé dans le souci du moindre détail. Ce travail commun est essentiel pour une qualité optimale des légumes. Ceux-ci doivent être parfaits au moment de leur arrivée à l'usine afin que leur conservation se réalise dans les meilleures conditions.

La croissance des légumes

La terre, toujours la meilleure de l'exploitation, l'eau, l'ensoleillement, sont les facteurs déterminants au bon développement des plantes. Mais aussi et surtout la présence permanente de l'agriculteur, véritable expert de terrain, qui, des semis à la récolte, arpente les terres et inspecte les plants.
De mauvaises herbes qui se développent ? Des épinards qui manquent d'eau ? Il intervient, soigne et surveille le déroulement de la culture.

À chaque culture… Une fiche d'identité

L'agriculteur tient à jour une fiche d'identité de chaque champ, où figurent tous les éléments indispensables à l'acceptation des légumes par l'usine : son identification, la parcelle cultivée, les semences sélectionnées, la date des semis et d'irrigation, ainsi que les soins et traitements utilisés. Il gère l'utilisation des sols, qu'il ne suffit pas d'irriguer. Il doit planifier la rotation des cultures tous les trois à cinq ans. Tel ou tel légume enrichit la composition du terrain, et y apportera les éléments nécessaires à la croissance d'une autre plante la saison suivante.

Un véritable travail d'équipe

En partenariat avec le responsable de culture de l'usine, l'agriculteur surveille l'ensemble des champs. Ils n'hésiteront pas à sacrifier une parcelle s'ils jugent que la qualité de ce qu'elle produit n'est pas totalement satisfaisante.
Á chaque légume correspond un type de sol, une saison, un climat propice à son développement optimal. Ainsi, la sélection des semences s'effectuera en fonction de ces facteurs de manière à obtenir le meilleur résultat, particulièrement en termes de qualité.

Sécurité : des contrôles permanents, pour une qualité irréprochable.
Les agriculteurs n'utilisent pas de semences génétiquement modifiées (OGM).
Le traitement des sols et des plantes s'effectue en respectant strictement les réglementations françaises et européennes dans le souci permanent de l'environnement. Des contrôles de terre sont effectués régulièrement par l'agriculteur. De nombreux systèmes de lutte contre les maladies, les parasites et les ravageurs ont été mis au point : réseaux de piégeage contre les insectes, contrôle des mauvaises herbes, prévention et traitement des maladies par l'utilisation de produits homologués dont les conditions d'usage en quantité et les délais d'application sont réglementés.

L'agréage en champ
Le responsable de culture de l'usine procède à ce que l'on appelle "l'agréage en champ". Lors de cette étape primordiale, il détermine si la récolte peut avoir lieu et à quelle date. Il supervise, dans le champ, la qualité des légumes; rien n'échappe à son œil expert. Lorsque la qualité et la maturation sont réunies, il programme la date de récolte.