Navet

Imprimer

Époque

Époque :

Le navet a été cultivé de tout temps et était très certainement déjà utilisé comme nourriture aux temps préhistoriques.

Les Grecs et les Romains anciens connaissaient de nombreuses variétés de navet. À la même époque, le légume servait en France de nourriture tant pour les humains que pour les animaux d'élevage.

Plus tard, il deviendra un aliment important des Anglais qui feront bouillir ou rôtir ses racines, cuiront ses feuilles et apprêteront ses jeunes tiges en salade.

Au 14ème siècle, il est même considéré comme la «viande du pauvre» et à toujours constitué une source de nourriture précieuse dans les pays dont le sol est graveleux et sablonneux.

La nature

haricots

La nature :

Avant même l'introduction de la pomme de terre, le navet était en France l'une des plantes potagères les plus en usage.

Le semis se fait en pleine terre. La récolte est bisannuelle et se fait entre 8 à 10 semaines après le semis. Le navet pousse rapidement et donne un très bon rendement.


Épique

haricots

Épique :

Le nom «navet»  vient du vieux français «nef» substantif masculin hérité du latin "napus".

On confond souvent le navet avec le rutabaga, mais ce sont deux espèces différentes. Pour les différencier, il faut regarder leurs feuilles : celles du rutabaga sont lisses, celles du navet sont rugueuses et duveteuses.

Le mot "navet" est utilisé dans plusieurs expressions populaires. On parle d'un "navet" pour désigner un mauvais spectacle ou un mauvais film. On dit de quelqu'un qui manque de vigueur qu'il a «du sang de navet».

À l'achat

haricots

À l'achat

Les navets peuvent s'acheter en surgelé (seul ou dans un mélange).

Ils sont coupés en morceaux et blanchis avant d'être triés puis surgelés. En conserve, on les retrouve dans la macédoine de légumes.

Une macédoine doit être composée d'au moins 50 % de légumes vert (petits pois, haricots verts, flageolets, carottes) et de 25 % de navets (ou pomme de terre) au maximum.

À Table !

haricots

À table !

Le navet a été longtemps considéré comme un légume fade alors que son goût est plutôt relevé,  surtout quand il n'est pas trop jeune.

Il devient d'ailleurs de plus en plus apprécié des grands chefs qui le mettent au menu.

Il se cuisine comme les pommes de terre et se mange cuit, sauté, gratiné, en purée, en jardinière, en accompagnement de plats de viande, ou pour parfumer des potages.


voirrecettefiche