Betterave rouge

Imprimer

Époque

Époque :

L'histoire culinaire de la betterave rouge est relativement récente. Chez les Romains, c'était un légume peu estimé et les pauvres utilisaient surtout les feuilles.

L'utilisation des racines ne remonte pas au-delà de la Renaissance. A cette époque, la betterave est introduite en Italie, plus particulièrement en Toscane. Les Italiens l'améliorent et en répandent l'usage dans les autres pays d'Europe. Elle connut alors un grand succès en Allemagne, mais aussi dans les autres pays comme la France.

Épique

betterave

Épique :

La betterave rouge dérive de la betterave maritime, plante sauvage qui pousse spontanément sur les bords de mer en Europe.

Le terme « betterave » est apparu dans la langue française au XVIIème siècle. Il dérive de «bette», plante dont la betterave est directement issue, et de «rave», qui désigne toute plante potagère que l'on cultive pour sa racine.

Sa couleur rouge lui vient de sa forte teneur en pigments azotés. Pour colorer les aliments, on peut plonger un peu de betterave dans l'eau bouillante. Teinte rose garantie !

La nature

betterave

La nature :

La betterave ne craint pas le froid et peut donc être semée très tôt au printemps, dès que la terre peut être travaillée. 
La betterave est de préférence semée dans un sol meuble et profond, riche en matière organique mais elle peut être cultivée partout, y compris dans les pays chaud. Elle ne réclame que peu de soins.

À Table !

betterave

À table !

De saveur douce et sucrée, les betteraves sont consommées cuites, assaisonnées à l'huile et au vinaigre. On les mange surtout en salade, souvent mélangé avec des pommes de terre ou de la mâche ou encore avec des endives.


voirrecettefiche