Chou-fleur

Imprimer

Époque

Époque :

Ses terres d'origine semblent être l'Asie Mineure ou Chypre.

Ce légume a subi des siècles de sélection variétale.

Depuis le Moyen Age, ce légume a honoré la table des papes. Introduit dans nos régions au XVIème siècle, il fut d'abord cultivé dans les abbayes et les châteaux.

On l'appelait alors : "cavalo-fiore". Grâce aux Génois, il est arrivé en France à la fin de la Renaissance. Olivier de Serres en parlait déjà au temps d'Henri IV.

Le chou-fleur devint vraiment populaire sous Louis XIV. Louis XV en fit l'un des ses légumes favoris.

La nature et les hommes

Choux fleur

La nature et les hommes :

Fraîcheur et humidité sont indispensables pour les choux-fleurs. Ils ne craignent pas les pluies abondantes mais redoutent la sécheresse et la chaleur.

Semés sous serre en mai, les choux-fleurs sont plantés en juin et juillet. Les récoltes s'étendent de septembre à novembre.

La récolte des choux-fleurs s'effectue manuellement.

Les choux-fleurs sont coupés et débarrassés d'une partie de leurs feuilles extérieures, qui restent dans les champs.

Les bienfaits

Choux fleur

Les bienfaits :

Le chou-fleur apporte peu de calories : seulement 30 pour 100 g.

Il est également riche en vitamine C : de 50 à 100 mg, c'est-à-dire davantage que dans le jus d'une orange.

Cette richesse en vitamine C nous incite à consommer souvent du chou-fleur surgelé.

Afssa (2008).
Table de composition nutritionnelle des aliments Ciqual 2008.  http://www.afssa.fr/TableCIQUAL/

 > Téléchargez la fiche choux fleur surgelés en PDF


À l'achat

Choux fleur

À l'achat :

Le chou-fleur surgelé est proposé en fleurettes (diamètre 15 à 80 mm), mais aussi en purée, gratins et dans les poêlées de légumes.

Il existe de délicieux potages prêts à l'emploi à base de chou-fleur.

À Table !

Choux fleur

À table !

Naturellement riche en soufre, c'est cet élément qui est responsable de son odeur pendant la cuisson. Dans sa préparation pour la surgélation, le blanchiment, opération qui consiste à plonger les fleurettes de chou-fleur dans de l'eau bouillante pendant 2 à 3 minutes, lui fait perdre une grande partie de ce soufre.
Au XVIIème siècle, on le dégustait volontiers cuit dans un consommé aromatisé de noix de muscade et servi avec du beurre frais.

De nos jours, il se marie parfaitement aussi avec des sardines grillées et du citron.


voirrecettefiche